Menu Workshop 2011

Workshop 2011

Plateformes d’évaluation et Innovation

Introduction

Depuis 20 ans, ERGO’IA est le cadre francophone d’échanges sur l’Ergonomie et l’Informatique Avancée. Ces rencontres biannuelles ont conduit à la constitution d’une communauté qui s’enrichit continuellement avec de nouvelles collaborations entre différents champs disciplinaires : ergonomie, IHM, ingénierie système.

En 2009, il a été décidé d’organiser un workshop entre deux éditions, sur des thèmes émergents en relation avec les évolutions technologiques.

Le workshop 2009 sur le thème «Emotion, Innovation, Technologie» préfigurait le sujet d’ ERGO’IA 2010 «Innovation, Interactions et Qualité de Vie».

Nous proposons de renouveler ce concept pour 2011 (workshop) et 2012 (conférence ERGO’IA).
Les thèmes retenus sont pour :

  • le workshop de juin/juillet 2011 : « Plateformes d’évaluation et Innovation« 
  • la conférence d’octobre 2012 : « Créativité, usage, création« .

Le workshop 2011 a pour objectif de susciter des débats sur les méthodes d’évaluation de produits innovants, avec des ateliers centrés sur l’évaluation de surfaces interactives et un forum sur les plateformes d’évaluation.
 
Des conférences introductives suivies d’ateliers
pratiques, utilisant des logiciels et équipements avancés, seront proposés aux participants, dans le but de faire émerger des axes d’études qui pourront ensuite faire l’objet de sessions à thème lors du  prochain congrès ERGO’IA 2012.

En attendant ERGO’IA 2012, au plaisir de nous rencontrer au workshop 2011, à Bidart  …


Programme

Programme des journées :
Le workshop s’articule autour de session de réflexions en groupes multidisciplinaires sur des thématiques propres au véhicule autonome.

9h30 – 10h00

Accueil

10h00 – 10h15

Allocution d’ouverture 

R. Mollard (Univ. Paris Descartes & ESTIA/PEPSS), F. Poirier (Univ. Bretagne-sud) et F. Vanderhaegen (Univ. Valenciennes)

11h00 – 11h30

Pause café

11h30 – 12h15

Conférence invitée n°2

Attentes des industriels en matière d’évaluation de produits innovants, C. Devic (AFIS et EDF)

12h15 – 13h30

Déjeuner

13h30 – 15h30

Ateliers pratiques

15h30 – 16h00

Pause café et Démonstrations

16h00 – 17h30

Ateliers pratiques

18h30

Cocktail

*RV-RA-RM et I3D : Réalité Virtuelle, Réalité Augmentée, Réalité Mixte et Interaction 3D (association AFRV)

08h30  – 09h00

Visites des ateliers

09h45 – 10h30

Conférence invitée n°4

Créativité centrée usage, point de vue de l’ergonome, D. Henry (ergoconceptions)

10h30 – 11h00

Pause café et Démonstrations

11h00 – 12h30

Ateliers pratiques

12h30 – 13h30

Déjeuner

13h30 – 15h00

Restitutions des ateliers

15h00 – 15h30

Pause café

15h30 – 16h30

Débat sur les méthodes d’évaluation

Synthèse et perspectives

Les textes/supports des conférences invitées, les documentations afférentes aux ateliers et aux démonstrations, ainsi que les résultats des travaux en ateliers seront diffusés à la fin du workshop.


Conférenciers

Surfaces interactives et innovation, F. Poirier (Univ. Bretagne-Sud)

Franck Poirier est professeur en informatique à l’université de Bretagne-Sud (UBS) depuis 1995 où il enseigne l’interaction homme-machine (IHM). Il a été auparavant enseignant-chercheur à Télécom Paris et à Paris Sud. Ses travaux de recherche portent sur la modélisation et la conception d’interactions non standard, tant pour les petits systèmes mobiles que pour les grandes surfaces interactives. Il est expert sur le problème de l’entrée de texte et la conception de claviers en particulier pour les personnes handicapées.
Il est membre du laboratoire d’informatique de l’UBS et collaborateur extérieur du laboratoire Lab-STICC où il anime l’axe PIDIM (Paradigmes d’Interaction et Dispositifs Multimodaux).
Franck Poirier est auteur ou co-auteur d’une centaine de publications dans des conférences nationales et internationales. Il est membre fondateur et administrateur de l’Association Francophone d’Interaction Homme-Machine (AFIHM).
Depuis 2007, il tient le blog interactionblog sur l’interaction tactile et gestuelle.

Attentes des industriels en matière d’évaluation de produits innovants, C. Devic (AFIS & EDF)

Spécialisée dans le domaine des réseaux et télécommunications (Diplômée d’ingénieur Sup Telecom Promotion 1995), Mme. Catherine DEVIC a exercé au sein d’EDF des missions d’expertise dans ce domaine pendant 8 ans. Après plusieurs projets d’industrialisation d’infrastructures et de services à l’échelle  nationale et européenne réussis (+ de 3000 sites EDF interconnectés), elle s’oriente alors vers la recherche appliquée dans le domaine des réseaux mobiles et des réseaux de capteurs sans fil en environnement industriel fortement contraint. C’est l’occasion pour elle de participer et de piloter des projets de recherche collaborative cofinancés par le Ministère de la Recherche et de l’Industrie (ANR RNRT/OCARI, ANR RNRT RAHMS, ANR RNRT EVERYWARE). Ces projets ont donné lieu à diverses communications dans des congrès et dans des revues à comité de lecture.

Depuis plus de 8 ans, responsable d’un groupe de recherche d’une trentaine de personnes dans le domaine du contrôle-commande de centrales électriques et de la sûreté de fonctionnement des systèmes programmés, elle se passionne pour les techniques et solutions permettant de maîtriser dans la durée les systèmes complexes tout en facilitant l’intégration des nouvelles technologies pour une exploitation plus performante.

Administrateur EDF aux associations EXERA – Exploitants d’Equipements de Mesure, de Régulation et d’Automatismes et AFIS – Association Française d’Ingénierie Système, c’est l’occasion pour elle d’échanger avec d’autres industriels et universitaires sur les meilleures pratiques et solutions dans ce domaine.

Depuis octobre 2009, Mme. Catherine DEVIC assure la Vice-Présidence de l’association AFIS en collaboration avec la DGA.

Créativité centrée usage, point de vue du concepteur : J. Legardeur (ESTIA)

Jérémy Legardeur est professeur HDR au sein de l’école d’ingénieurs ESTIA et développe des recherches sur la conception innovante et plus particulièrement sur les processus créatifs, d’émergence et de maturation des nouvelles idées.

C’est avec une approche basée sur la recherche-action qu’il travaille en partenariat avec des entreprises innovantes de différents secteurs (aéronautique, espace, automobile, glisse, bancaire…) pour mieux comprendre et instrumenter l’innovation au sein même des organisations. Ses travaux visent à hybrider les théories, modèles, et outils d’aide à la créativité afin de développer des produits et services éco-innovants afin de tendre vers des innovations plus responsables des enjeux actuels du développement durable.

Il a co-fondé le réseau de recherche ERIMA (European Research on Innovation Management) et il est également le créateur de la manifestation annuelle « Les 24h de l’innovation® qui a rassemblé depuis 2007 plus de 1000 personnes, 50 entreprises, 50 écoles et universités de France et à l’étranger (Angleterre, Canada, Espagne, Etats-Unis, Finlande, Italie, Sénégal…) Il est également l’auteur de plus de 80 articles dans des conférences et journaux à audience nationale et internationale.

Créativité centrée usage, point de vue de l’ergonome : D. Henry (ergoconceptions)

Franco-Américain, de double culture et parfaitement bilingue, j’ai une scolarité entièrement américaine, un MS en Facteurs Humain de l’UW à Seattle, et un BA en Architecture de UCBerkeley.  J’exerce le métier de concepteur-ergonome depuis plus de vingt années en tant que salarié auprès de multi-nationales (Microsoft, Lucent), startup (WorlDesign) et en tant que consultant.  Mes domaines d’interventions sont les applications, les technologies de la réalité virtuelle, le multimédia.  J’interviens également en amont de la conception, lors de la phase de recherche d’innovation, réalisant des études d’usages dans des domaines non-technologiques tels que les espaces bâtis et les services.


Conception Centrée Utilisateur en développement Agile : un cas d’étude

Les méthodologies de développement logiciel changent pour être plus souple, plus réactifs, en un mot, plus Agile.  Hors cette nouvelle méthodologie, basée sur des cycles de développements itératifs extrêmement courts, met à mal les techniques de validation utilisateur classiques.  Par ailleurs, les acteurs de ces nouvelles méthodes sont majoritairement développeurs. Dans un système « une personne égale une voix », celle du concepteur ou de l’ergonome est sous représentée.

Comment dans ce contexte réussir néanmoins à concevoir avec l’utilisateur au centre de la conception ?

Dans cette présentation, je décrirai la problématique survenue avec la mise en place de la méthode de  développement Agile, puis je proposerai une méthode de conception centrée utilisateur adaptée.  Je m’appuierai sur un exemple concret autour d’un logiciel Orange, puis terminerai avec une liste des avantages et contraintes liés à cette approche.

Au bout du compte, peut-être conviendront-nous que la méthode Agile permet d’intégrer encore mieux la conception utilisateur.


Ateliers

Atelier  1 : Systèmes Innovants basés sur l’émotion pour l’analyse des risques ferroviaires – Responsables : Universités de Valenciennes

Objectif : Étude de faisabilité d’usage de systèmes tels qu’un oculomètre ou un système de reconnaissance faciale pour identifier les comportements de prise de risques ou de détection de dangers en conduite ferroviaire. L’analyse des résultats portera sur les corrélations entre les émotions et ces comportements. Le support de simulation ferroviaire sera la plateforme COR&GEST du LAMIH de Valenciennes, avec l’intégration des produits de Tobii (oculométrie) et de Noldus Information Technology (reconnaissance faciale).

Moyens d’essais : simulateur ferroviaire, oculométrieTOBII, évaluations subjectives, reconnaissance faciale.

Pages web : http://univ-valenciennes.fr/corgest, http://www.tobii.com/, http://www.noldus.com/

atelier1
atelier1bis

Atelier  2 : Interactions au moyen d’objets tangibles – Responsables : Universités Joseph Fourier – Grenoble & Valenciennes

Objectif : l’atelier présentera plusieurs démonstrateurs sur table interactive permettant d’interagir avec des objets tangibles et virtuels, dans des situations collaboratives ou compétitives. Un des démonstrateurs qui sera instrumenté sera l’application BioDiversité (en partenariat avec le Parc du Vercors) permettant à deux ou trois équipes en compétition de placer les espèces animales dans le biotope le plus adapté, et avec le plus de diversité, en créant ainsi des chaines alimentaires. D’autres démonstrateurs proviendront du domaine de l’éducation ou des transports.

Moyens d’essais : table TangiSense, application BioDiversité, oculométrie mobile PERTECH, évaluations subjectives, mesures psychophysiologiques (Biopac).

Page web : http://multicom.imag.fr/recherche/spip.php?article167&var_recherche=biodiversité

http://www.univ-valenciennes.fr/LAMIH/table-interactive-rfid, http://www.biopac.com/, http://www.cerom.fr, http://www.pertech.fr/eye-tracking-mobile.html

atelier2

atelier2bis

Atelier  3 : Simulateur de geste chirurgical pour l’apprentissage – Responsable : Université Joseph Fourier – Grenoble

Objectif : Le simulateur a pour objectif d’assister l’apprentissage d’un geste chirurgical percutané (trajectoire 3D) réalisé à l’aide d’images de radiographie 2D. Le simulateur permet notamment à l’utilisateur de ressentir des retours d’efforts induits par la structure osseuse (retour haptique). En fin d’exercice, le système d’apprentissage analyse les actions effectuées (actions, gestes et prises d’informations) afin d’en déduire les connaissances acquises. Le simulateur a été développé dans le cadre du projet ANR TELEOS.

Moyens d’essais : simulateur avec retour haptique, oculométrie, évaluations subjectives.

Page web :  http://teleos.imag.fr/

Atelier  4 : Apport des évaluations psychophysiologiques : approfondissements méthodologiques et quantitatifs – Responsables : ESTIA/PEPSS & Universités Paris Descartes & Valenciennes

Objectif :L’atelier portera pour une part sur les aspects méthodologiques liés à l’utilisation de mesures psychophysiologiques dans une évaluation, couplées au recueil de données subjectives, des mesures de performance et d’oculométrie dans un test de multisollicitation, sur les rejets des artefacts et la manière de filtrer les données pour les analyses statistiques.

Moyens d’essais : test multisollicitation (PEPSS), performances, oculométrie (facelab), expressions faciales (Smarteye), évaluations subjectives, entretiens, mesures psychophysiologiques (AED, HR) avec les produits Biopac, Smarteye, Facelab et Captiv.

Page web :  http://www.pepss.estia.fr, http://www.smarteye.se/, http://www.biopac.com/, http://www.cerom.fr

atelier4bis
atelier4

Atelier  5 : Interactions multitactile 3D  –  Responsable : ESTIA/PEPSS

Objectif : Cet atelier se déroulera sous forme de démonstrations avec un sujet équipé de la combinaison Moven (capture attitudes posturales et mouvements), de deux dataglove (capture mouvements des doigts) et d’un support multitactile, permettant de manipuler des objets virtuels en 3 dimensions. Nous souhaitons dans ce cadre évoquer les problèmes d’évaluations liés à la particularité de l’interaction 3-D multitactile. Le support sera le Cubtile de la société IMMERSION.

Moyens d’essais : cubtile,  oculométrie, évaluations subjectives

Page web :  http://www.pepss.estia.fr, http://www.immersion.fr/

Atelier  6 : Analyse multivariée de données d’évaluation – Responsable : Université Paris Descartes

Objectif :Cet atelier sera centré sur les méthodes d’analyses de données à retenir pour en fonction  des problématiques d’évaluation. Les exemples proviendront de tests réalisés en condition de multisollicitation (atelier 4) pour montrer la pertinence des analyses statistiques mises en œuvre.

Moyens : données expérimentales de différentes natures : performances, oculométrie, expressions faciales, évaluations subjectives, verbalisations, mesures psychophysiologiques (AED, HR), …. . Utilisation de différentes méthodes d’analyses : univariées, bivariées ou multivariées portant sur des variables quantitatives et qualitatives.

Page web :  http://www.pepss.estia.fr

atelier6bis
atelier7
atelier6
atelier7bis
atelier8

Comité

Comité d’organisation :

A. Clay, N. Couture & J. Legardeur (Estia)
R. Mollard & M. Wolff (Univ. Paris Descartes)
J. Naveteur, C. Kolski & F Vanderhaegen (Univ. Valenciennes)
F. Jambon (Univ. Joseph Fourier Grenoble)
F. Poirier (Univ. Bretagne-Sud)

Pour plus d »informations

http://www.ergoia.estia.fr
Michèle Rouet (Estia)
E-mail: m.rouet@estia.fr


Photos

Contact

Contacts et Organisation

Erika REUTER
Tél.: +33 (0)5 59 43 84 66
E-mail: e.reuter@estia.fr

Ergo’IA 2021
ESTIA – Technopole Izarbel

F-64210 Bidart
Tél.: +33 (0)5 59 43 84 66
Fax: +33 (0)5 59 43 84 01

E-mail: ergoia@estia.fr
Web: https://ergoia.estia.fr/


©2012-2023 ESTIAErgo’IA | Web https://ergoia.estia.fr/ | Mail ergoia@estia.fr | Tel +33 (0)5 59 43 84 66
Site réalisé par Paul GALTAYRIE et Emma LEVAL
 Inscription au Workshop 2022 : https://ihm2022.afihm.org/fr/?inscriptions